Sexe et société au Sri Lanka


Sexe et société au Sri Lanka 😉

La vie gay au Sri Lanka

Il y a bien une scène gay active au Sri Lanka. Elle est accessible à quiconque veut la rejoindre, que ce soit pour de nouvelles expériences, voyage de vacances en recherchant l’amour ou juste passer son temps à découvrir l’île.

Selon la loi locale, le sexe gay est interdit (un relent de loi coloniale britannique sur la sodomie), donc il a le goût du fruit défendu.

La scène gay est divisée en deux parties qui s’influencent et coexistent ensemble : Internet et la vie réelle. Beaucoup de garçons gays recherchent d’autres gars sur le net. Au Sri Lanka nous utilisons la plupart du temps les causeries (chat) ou l’ on peut y rencontrer une vaste gamme d’individus intéressés aux expériences sexuelles, mais pas nécessairement gay.

Il y a également les parties gays organisées de temps en temps, habituellement une fois par mois. Elles fournissent l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, on y danse et on s’amuse. Les parties gays sont des parties privées tenues dans les clubs ou les hôtels. L’entrée est généralement de 500 Rs. à 1500 Rs. (dans les 3 à 10 euros). Aucune tenue vestimentaire particulière n’est exigée, les gens arrivent vers 22-23 heures et la partie dure jusqu’au matin. Soyez sûr de réserver le transport pour retourner chez vous, car il assez difficile d’attraper un taxi tuk-tuk quand la partie est finie.

Il y a également quelques endroits de ballade à Colombo et à Kandy, mais pour ceux qui conduisent à vitesse normale, le pays entier donne l’occasion de rencontrer l’amour de vos rêves ou juste un copain de sexe, n’importe où n’importe quand. En opposition à la culture européenne, les Sri Lankais sont très amicaux avec les étrangers. Habituellement ils sont très ouverts, donc trouver de nouvelles relations dans les lieux publics est facile, ce qui ne veut pas dire que chaque homme au comportement amical vous demandant d’où vous êtes, à envie d’aller au lit avec vous. Servez vous juste de votre expérience gay et n’oublient pas le bon sens.

Beaucoup d’activités gays ont lieu sur les plages. Les garçons de plage (beach boys) peuvent sembler être très intéressés par vous, mais rappelez vous que leur principal intérêt est votre pochette ou tout autre avance (Rs, US$ ou €) qu’ils espèrent obtenir de toi.

Venez au Sri Lanka

:rose:

Pourquoi se marient-ils ?

Naturellement que je me marierai a dit mon pote Arul, après la fin d’une rencontre amoureuse avec un étranger dans un des hôtels de Colombo. C’est notre tradition de Sri Lankais et j’en suis fier, ma famille s’attend à ce que je le fasse. Ainsi je me marierais quand j’aurais atteins l’age de trente ans.
Et arrêteras-tu tes rencontres avec des hommes?
Je devrais limiter mes activités, mais pas complètement, j’espère.

La position d’Arul est typique pour de jeunes hommes gays au Sri Lanka. N’importe comment, forte est leur attraction pour le même sexe, ou justes copains de sexe, en général ils suivent le chemin traditionnel de la vie des garçons et des filles de Sri Lankais : ils se marieront à l’âge approprié (femmes environ 25 ans, hommes environ 30 ans) avec leur petite amie ou une mariée choisie pour eux par les parents par des relations de famille ou le journal, le conseil de l’horoscope et puis si tout va bien, ils aurons la joie d’avoir deux ou trois enfants. Leur vie gay sera supprimée complètement (est-ce possible?) ou plutôt réduite aux réunions occasionnelles avec d’autres hommes dans la même situation ou peut être avec un étranger ou des touristes.

Dans la famille au Sri Lanka la tradition c’est presque tout. Le mode de vie gay, vivant avec un partenaire du même sexe comme en occident, « principe », est un conte de fées dans un pays où une peine de prison est requise pour des actes homosexuels. Naturellement, il y a des célibataires dans les 30 ans, 40 ans et plus vieux, mais ils n’admettent jamais à leurs mères et pères la vraie raison de leur choix. Certains parents réalisent la vérité, mais ne veulent pas en parler, le sujet est tabou. Ce qui n’est pas parlé n’existe pas.

Le changement des comportements se fait peu à peu, les jeunes se rebellent contre tout ça et veulent avoir plus de libertés.
Quel est votre avis ? Vous marierez-vous ? Avez-vous déjà parlé à vos parents à son sujet ?
Exprimez-vous!

:bye:

Ma première fois.

Ma première fois c’était au lycée avec un gars que j’avais connu cette l’année là quand j’étais en seconde. Je le voyais marcher dans le hall, il était fichu mignon, mais j’étais un bizuth et lui un aîné. Jamais je n’aurais imaginé que mes désirs pour les hommes étaient aussi forts.

Il était exceptionnellement amical envers moi vu nos différences d’âge. Parfois nous mangions ensemble à la cafétéria et j’étais toujours nerveux en sa présence. Il m’interrogeait au sujet de ma vie sociale mais il ne me disait jamais rien au sujet de la sienne.

Une nuit il y a eu une fête dans notre dortoir. Il était là et nous avons commencé à parler et à plaisanter comme ça se fait habituellement pendant une partie. Il m’a demandé de venir dans sa chambre pour écouter de la musique. J’étais ivre mais pas trop. Soudainement, je me suis rendu compte qu’il avait un comportement bizarre avec moi, il me tournait autour et je me suis trouvé tout drôle. J’ai commencé à penser au sexe avec lui mais je me suis dit que c’était une idée folle de penser à ça avec ce type parce qu’il n’était en aucune manière homosexuel. Puis il s’est assis très près de moi et pour finir, un quart d’heure plus tard, il a mis sa main sur ma jambe. J’ai sauté, il a sauté, il fut maladroit quelques instants. Je pense qu’à ce moment là il s’est senti obligé de me demander ce qu’il en était pour moi.

Il m’a demandé si j’étais gay, j’ai dit « oui ». Je ne sais pas comment cela est venu, mais je lui ait réellement dit « oui ». Ainsi il s’est rapproché moi et je n’ai pas sauté cette fois. Il a mis son bras autour de moi. Il s’est penché et a embrassé mon oreille. Je me suis penché vers lui et embrassé mon premier homme. Inutile de dire que j’étais prêt pour l’action immédiatement! Il a été un peu étonné de voir la façon dont mes lèvres fonctionnaient, mais d’un autre côté, je n’avais jamais embrassé personne comme ça de toute ma vie, je n’avais justement jamais embrassé d’hommes. Je l’ai saisi d’abord, ce fut un autre choc pour lui. Il m’a demandé si je n’avais jamais fait ça avant et j’ai sincèrement répondu non. Ainsi il m’a dit que je pouvais lui faire tout ce que je voulais selon mes envies. Ainsi nous avons enlevé nos vêtements et nous sommes allé dans le lit tout en se caressant et s’embrassant longuement.

J’aurais voulu faire davantage de choses. J’avais embrassé et léché son corps entier en restant prudemment loin de sa bite. Je lui ai demandé si je pourrais le baiser et il m’a dit oui. Il m’a demandé alors comment je voulais le baiser et là je n’ai pas compris ce qu’il voulait me dire.

Combien de manières y avait-il d’éplucher une banane? Il m’a alors expliqué rapidement les principales options pour le sexe gay. J’ai été immédiatement intrigué par la sodomie. Ainsi il s’est étendu sur le dos et je l’ai baisé d’enfer en le pénétrant. Il prenait son pied le cochon!

J’ai eu réellement plus d’amusement en frottant mon sexe contre son cul et ses boules que le fait de le baiser. Ma bite est grosse et la taille du préservatif était trop petite, ça me faisait mal, mais c’était ma première fois, pas la fois la plus excitante, mais au moins ce n’était pas avec un connard de merde.

La première fois avec des potes, by Arno.

Shantha, Gayan, et moi sommes de bons amis. Je ne me souviens plus quand nous nous sommes rencontré, mais c’est vite devenu une relation très amicale. Nous étions disponibles les uns envers les autres, à tout moment, quoi qu’il arrive. Nous avions alors entre 18 et 20 ans, un bon profil et aimant la vie. Ils m’ont beaucoup aidé, comme s’ils étaient mes propres frères.
Un jour nous avons décidé de faire un trip ensemble, nous sommes donc parti camper. J’ai choisi l’endroit, Aberdeen, car c’était le meilleur endroit de détente dans la jungle. Nous avons décidé de faire un feu de camp, de séjourner une nuit et de continuer ensuite jusqu’à la cabane de pêche de Hatton.
Nous atteignons Aberdeen le soir et nous avons installé le camp. Alors, plus tard en soirée, l’obscurité est venue, il y avait un joli clair de lune. On entendait le bruit de la cascade, la vue était superbe. Puis nous avons mis nos slips de bain et avons sauté à l’eau pour le bain de minuit.
Gayan me pousse dans l’eau, splash! Puis Shantha saute dans l’eau. Ce fut une minute totalement folle quand Gayan a essayé de retirer mon slip de bain. Nous étions heureux de chahuter les uns avec les autres pour retirer nos sous-vêtements. Soudainement Gayan a pris mon sexe et l’a pressé. Arrfff!! Pas touche j’ai dit. Gayan s’est reposé un moment sur le sol et je suis retourné dans l’eau chercher mon slip.
En revenant, Gayan a pris mon sexe par dessus la culotte et l’a embrassé. Je ne savais alors pas trop quoi dire, un sentiment étrange me parcourait le corps. Au lieu de le gronder, j’ai tenu sa tête contre ma culotte où ses lèvres étaient posées. Shantha en voyant ça dit: « mais c’est quoi cette agitation? ». Mais Shantha serrait son pénis sur sa culotte pour rigoler. Mais Gayan était sérieux, il a abaissé ma culotte et a immédiatement mis mon phallus dans sa bouche. Je ne peux pas expliquer la joie qu’il m’a donnée…
Shantha était aussi un peu nerveux, il est venu près de nous et Gayan, profitant de l’opportunité, a abaissé le pantalon de Shantha, lui a pris son sexe et l’a mis dans sa bouche. Shantha et moi se regardions les yeux dans les yeux puis à ma grande surprise, Shantha s’est penché et m’a embrassé sur la bouche.
Gayan a enlevé son pantalon et on s’est tous retrouvé nus. Il faisait froid que diable, ainsi nous sommes allé dans à un abri constitué par quelques rochers avec du sable par terre. C’était comme un lit et Shantha a roulé en bas tirant Gayan sur lui. Gayan a dirigé son cul vers moi, mon sexe explorant son derrière. Shantha a été baisé par Gayan et moi j’ai baisé Gayan.
C’était vraiment super et nous l’avons fait en changeant plusieurs fois de position. Quand c’était possible, Shantha léchait mes testicules à fond et sa langue se déplaçait jusqu’à mon cul. C’était une sensation stupéfiante. Nous changions de pose pour que Shantha puisse me baisé tout en suçant la teub de Gayan. Ensuite Gayan est venu sur moi et Shantha a commencé à sucer mon pénis. Gayan a mis sa bite dans le cul Shantha en lui donnant des sensations indéfinissables, tandis que mon sperme giclait sur Shantha.
Nous nous sommes reposés pendant un moment se tenant enlacé les uns aux autres, comme nous ne voulions pas manquer cet instant.
Le lendemain matin nous avons continué notre route, bain et promenade, puis retour au camp pour préparer le feu. Aucun mot de toute la journée à part quelques banalités, mais à notre retour, pendant que nous préparions le feu de camp, Gayan cassa le silence… « Désolé les mecs je n’ai pas pu me contrôler, je…c’est juste arrivé comme ça… ne pensez pas que je suis gay…» Shantha n’a pas voulu que Gayan se prenne la tête avec ça. « Nous savons que tu n’es pas gay et que tu aimes les filles ». Puis Gayan ajouta « Pour vous dire la vérité, j’ai réellement apprécié, c’est comme ça ».
J’ai interrompu leur dialogue en tenant Gayan près de moi. Nous nous sommes alors étreint tous les trois et nos sexes se retrouvèrent encore en érection. On s’est caressé, embrassé sur la bouche et de nouveau passé à l’action. Ce fut encore meilleur cette fois, le stress avait disparu, entre nous il y avait une confiance totale, nous avons pris tout notre temps et nous avons eu des sensations extraordinaires, comme si nous trois ne faisons plus qu’un.
Puis nous avons décidé de préparer notre dîner.
Ce fut une expérience fabuleuse pour moi, je ne l’oublierais jamais, avec mes meilleurs potes en plus.
Si Gayan n’est pas gay, moi je me fais moine! Au mieux, il est bisexuel. Il s’est simplement trouvé honteux, j’ai eu la même impression lors de mon premier touche pipi à l’age de 13 ans, un moment difficile à vivre quand on a personne à qui se confier, mais ici nous étions deux à le soutenir.
Shantha et Gayan sont toujours mes potes de sexe, moi et Shantha avons un petit copain et aussi des ex… Gayan lui cherche une épouse. Ainsi va la vie…
@ tchuss…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :